Salut Vera, es-tu prête pour une interview marathon ?
Prête !

Vera Peppermint, tu es née où et quand ?
J'ai toujours existé… C'est moi qui volais ton goûter à l'école, qui tirais sur les nattes de tes copines et qui glissais des revues porno sous ton oreiller.

Qui t'accompagne pour les décibels ?
Mes sex toys… Autrement dit Nicolas Sasu à la guitare, Hugo à la basse, Charles Olsenn à la batterie et Portnoy St Rose, arrangeur, mixeur et magicien…

Ce premier titre éponyme est supra accrocheur ! Un vrai tube pop rock en puissance. Comment est-il né ?
Un peu de magie, de rose et de rock' n roll.

Qui compose ?
A quelle heure du jour ou de la nuit ?
Pour les nouveaux titres, c'est le groupe et toujours notre magicien préféré…
Pour l'EP qui sera dispo en septembre, c'est essentiellement Portnoy St Rose et le groupe fait tous les arrangements live…
Vera est une tortionnaire en puissance… Alors c'est un peu quand elle a envie, même le dimanche !

Quel est l'objectif de Vera Peppermint ?
Conquérir le monde bien sür ! Tu es doutais ?
Plus sérieusement (ça arrive aussi hein !), donner du spectacle, du bon son, de la spontanéité au plus grand nombre de gens, de la ménagère au teenage boutonneux …

On dirait que le personnage de Vera Peppermint est réfléchi, travaillé, préparé. Si oui, as-tu le plan de développement de carrière qui va avec ? Est-ce dû à la comédienne qui est en toi ?
Vera peppermint fait partie intégrante de moi. J'aime pousser mon univers à ses extrêmes… Vera est juste la concrétisation de ce monde coloré.
Je n'ai pas de plan de carrière. J'essaye juste d'apporter un univers personnel et fun dans la musique.

D'ailleurs, peut-on parler un instant de tes autres activités artistiques ? De ma fenêtre, on jurerait que tu fais mille choses à la fois. So what?
C'est parce que je suis schizophrène… Mais oui je fais plein de choses… La musique reste vraiment ma priorité et, en général, toutes mes activités ont un rapport plus ou moins direct avec elle…
Noisepod, le podcast que je présente et dont je suis journaliste, est une émission musicale, mon activité de modèle a débuté pour les visuels de mes premiers groupes, comédienne parce que, sur scène, tu joues toujours un rôle…
J'aime tout gérer et toucher à tout… Mais si un agent veut s'occuper un peu de Vera, il est le bienvenu. Je sais être gentille quand il faut.

J'ai été capable de te reconnaître lors de ton featuring dans Groland, le week-end dernier. Cela veut-il dire que tu n'arrives désormais plus à faire 3 pas tranquillement dans la rue sans être interpellée ?
C'est la folie ! Je peux plus faire un pas dehors sans me faire aborder, même par des Américains, j'te jure ! ;)

Au fait, ta guitare Daisy Rock, tu en es vraiment contente ou c'est plus pour le look ?
Ah ben avant tout, je dois dire que c'est pour la gueule… Mais je suis vraiment contente du son : pas hyper personnel mais très polyvalent. Pour le live je m'occupe de certaines rythmiques, je suis trop mauvaise guitariste, je laisse les trucs durs à ce qui savent vraiment jouer…

En parlant de look, à quel point comptes-tu sur ton physique pour réussir ?
C'est évidemment important. C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai pris que des musiciens beaux :D
Pour moi, un live doit vraiment être un show. Je mets donc tout en œuvre pour que les spectateurs ne s'ennuient pas une seconde…
Deux costumières travaillent sur les costumes de Vera : Agathe Lebel des Toxic Twins et Mélissa qui tient la boutique Boddywood, rue Tiquetonne.
Mais il n'empêche qu'il y a beaucoup de boulot en répet et en studio.
Pour répondre à ta question, le look et la démarche visuelle sont aussi importants que le son…

Es-tu sensible aux critiques à ton encontre ?
Bien sûr, si elles sont constructives…
Les jaloux et les frustrés ne m'atteignent pas, mais je suis toujours attentive aux critiques négatives ou positives, si elles sont fondées.

Qu’est-ce qui te distingue des autres ?
Une personnalité ultra affirmée et une détermination à toute épreuve !
Musicalement : une efficacité, une spontanéité et une diversité rarement abordée en France.

Que t'est-il arrivé de mieux dans le biz ?
Trouver les gens avec qui je travaille aujourd'hui.

Que t'est-il arrivé de pire dans le biz ?
Rien de grave…

Quelles sont les influences musicales que tu souhaiterais voir avancées par un critique ?
Candie Prune, Sonic Youth, Mike Patton, Sailor Moon… En fait Vera est un mélange d'influence rock et pop aux univers tellement différents. Je ne sais pas encore à quoi les gens vont l'associer… J’ai déjà eu du mal à classer Vera dans une catégorie musicale pour Myspace !!

Peux-tu nous décrire un monde imaginaire correspondant parfaitement à ton univers musical ?
Un monde où Tim Burton rencontrerait Marc Ridden accompagné de Naoko Takechi dans un jardin tout vert et fleurit de godes plus colorés les uns que les autres où "Phantom of the Opera" serait diffusé en boucle, des messieurs et des dames tout nus seraient en train de se rouler parterre en pleurant et en riant, pendant que Vera et ses musiciens seraient en train de célébrer leur Non anniversaire en compagnie du chapelier toqué et d'une chorale d'anges autour d'une bonne tasse de thé au GHB.

On dit que les artistes sont difficiles à gérer. Est-ce ton cas ?
Complètement.

Quelle zik écoutes-tu en ce moment ?
Grandaddy "ok with my decay".

Qu’est-ce qu’il y a de plus important dans la vie que la musique pour toi ?
Moi ?!!

Quel type de réaction cherches-tu à provoquer chez l’auditeur ?
L'amour, la haine, l'amour et la haine, la haine et l'amour.

Après s'être implantée dans tous les foyers francophones, Vera Peppermint va-t-elle libérer un côté trash ?
T'as lu les paroles ? Et ben attends de voir le clip ! Je peut te dire par avance qu'il y aura une version censurée ! :P

Quelle relation souhaites-tu avec ton public ?
Bonne, tant qu’à faire ! ;)
En tous cas, pour moi, l'échange est vraiment primordial donc…

Vera Peppermint a-t-elle un message à passer ?
Vivez maintenant bordel de fuck! (Ah.. on me dit que dans la vraie vie du show bizz faut pas dire de gros mots)
Je reprends : Vivez maintenant bo**el de fu*k !!

Au fait, dis-nous, stp, pourquoi il faut aller au prochain concert de Vera Peppermint ?
Parce que ça va être bien !
Parce que vous avez forcément envie d'entendre du bon son avec une chanteuse qui a un costume évolutif (c'est-à-dire que certains éléments s'enlèvent et p't’être même qu'elle sera en petite tenue hein !!)

Tu as quoi dans tes poches, là ?
Un médiator rose Dunlop, un sachet d'extasie et des bonbons.

De quoi vis-tu actuellement ?
De mes rêves…

Que te manque-t-il pour réussir ?
Un petit coup de pouce, une étincelle de chance…

Où seras-tu dans 2 ans ?
Sur une grande scène, en studio ou sur la lune.

Quel est ton unique conseil à un artiste qui débute ?
D'avoir la rage du tigre !

Que sont devenus tes rêves d’enfant ?
Ils ne m'ont pas quitté. J'essaye de les réaliser aujourd'hui, mon corps a grandit, mes pensées et mes rêvent restent inchangés.

Te manque-t-il quelque chose dans l'immédiat ?
Un tourneur, un manager, un label (ceci est bel est bien un appel) !

Penses-tu que tout le monde puisse être artiste ?
Cette notion d'artiste ne veut plus rien dire aujourd'hui. Il faudrait renouveler l'art et là on rentre dans un débat un peu délicat. Mais non, je crois qu'il faut être barge pour se lancer à corps perdu dans ses passions.

A quoi te sert l’art ?
A rester vivante. A donner la vie.

A quoi as-tu renoncé ?
A dormir, à flemmarder, à être malheureuse.

Quels sont tes plaisirs favoris ?
Faire l'amour avec des filles, manger, dormir en ayant pris des somnifères.

Cite-moi trois artistes vivants que tu détestes !
Vera aime tout le monde !
Non, je déconne, trois c'est dur…
Hervé Villard.

Que te reproche-t-on ?
D'être trop investie, de trop travailler, de faire trop de choses, d'être trop excitante, de ne penser qu’a moi, d'être jolie tout le temps, d'avoir un caractère de merde !

C'est bientôt la fin de l'itw. Rédige ton épitaphe !

Passant, ne pleure pas ma mort
Si je vivais, tu serais mort.

(Bon, j'avoue, c'est pas de moi !)

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?
De pouvoir trouver des lives,  d'enregistrer un album, enfin… des trucs de grande personne, quoi !

C'est quoi le titre de ton prochain morceau ?
Lonely Star ; qui sera très prochainement en ligne en extrait. Sinon, si on a la chance de jouer , vous pourrez aussi découvrir Vera en français, parce que le rock fort c'est chouette en français aussi ! Les maisons de disques, paraît qu'elles aiment bien…

C'est vrai que tu fais des bisous magiques ?
Ben ouais, regarde….
X******************

Merci Vera !





[par LaFamily]
© - E-zic.com v3 : 2000-2017 - © Tous droits réservés - Reproduction Interdite - Hébergement OVH