Cette ITW fait suite à la review de votre live du 17/02 au Gibus. Pour nous, c'était le grand kiff. Et pour vous ? C'est comment un live de The Backseat depuis la scène ?

X (guitare-chant) : Ca sent la bière et la sueur !

Sam (guitare-chant) : Pour ma part, j'ai plus la notion du temps, ni la notion de ce que je dois jouer.

X : Dans ce genre de salle (le Gibus), tu vois facilement les gens et leur réaction face à ce que tu joues. Tu comprends vite ce qu'ils attendent de toi et du groupe et on est suffisamment proche pour leur en donner plus qu'ils n'en veulent !

 

The Backseat, en 5 mots, c'est quoi ?

Sam : La Banquette Arrière De Voiture...

X : Power-Pop, Grunge, Smoking, Garage

SeB (batterie) : Houla ! Je peux y réfléchir ?

 

Quelles sont les influences que vous souhaiteriez voir avancées par un critique ?

SeB : Les Foo Fighters !

Sam : Un mix de Mudhoney pour le grunge, Rancid pour le punk et des Wampas pour la spontanéité et le côté rock.

 

Chanter en français, c’est ‘no way’ ?

X : A l'heure actuelle, ça me semble difficile de faire coïncider du français avec le son qu'on a. Quand tu chantes en français devant un public français, tu sens que les gens veulent comprendre ce que tu chantes donc t'es obligé de baisser le son de la musique. Nous, ce qu'on veut, c'est de la ligne de chant qui colle sur nos morceaux et surtout pas de faire de la chanson française.

Sam : C'est vrai, on est pas obligé d'être engagé et/ou de dire des choses intéressantes. Le chant, c'est comme un instrument dans le groupe; on s'en sert pour faire des mélodies. Le français, c'est très bien pour la poésie mais pas pour chanter du rock. Il faut vraiment sortir des sentiers battus pour chanter du rock en français et tout le monde n'a pas le talent de Didier Wampas !
Et puis, si tu veux jouer dans des pays non-francophones, c'est pas mal de chanter dans une langue universelle telle que l'anglais. Le public international en a plus l'habitude.

 

Que vous manque-t-il pour réussir/exploser au yeux du monde libre ?

SeB : Un bon public qui nous suive partout et qui se multiplie concerts après concerts. D'ailleurs, un grand merci à tous ceux qui nous suivent déjà et qui nous soutiennent.

Sam : Jouer sur scène plus souvent et que tous les promoteurs soient moins frileux et prennent plus de risques. Dans la musique, c'est le même plan que dans le boulot: on te prend pas si tu as pas d'expérience...

X : C'est pas une question d'expérience! C'est une question de format! On fait pas une musique prête à digérer.

Sam : C'est sûr ! Personne ne nous a dit ce qu'on devait faire! On a un soucis d'indépendance avant tout... Il faudrait que les gens soient prêts à accepter autre chose que ce qu'on leur distille à la radio tous les jours.

 

Pour qui ouvririez-vous idéalement ?

SeB : Foo Fighters, bien sûr !!!

Sam : Aerosmith ou Nine Inch Nails, pour moi ce sont les meilleurs groupes du monde sur scène. Sinon, en France : Les Wampas, sans hésitation !

X : Y'en a trop !

 

Question inversée : Demain, vous avez un concert à votre nom – à qui demandez-vous d’ouvrir ?

SeB : Le groupe "Halo" avec lequel nous avons joué la première fois au Gibus [http://www.myspace.com/halonoise]

Sam : Tout sauf les naast et compagnie !

X : Je ne suis pas fermé à ce niveau là; juste des mecs qui se prennent pas la tête et qui arrachent sur scène. Un groupe de filles serait l'idéal (mais pas kyo!)

SeB : OUais ! Des filles nues !

 

Quelle zik écoutez-vous en ce moment ?

Sam : NOFX, Rancid, Nine Inch Nails, The Thermals, les Wampas et Nirvana.

SeB : Foo Fighters, Nirvana, Alkaline Trio, The Bronx et Dry Kill Logic.

X : A Perfect Circle, Jeff Buckley, Nine Inch Nails, Foo Fighters, Pearl Jam, Nirvana et du bon vieux Hard (Motörhead, Metallica, Slayer etc...)

 

Qu’est-ce qu’il y a de plus important dans la vie que la musique ?

SeB : Ma copine et mon boulot (tant que la musique me rapporte rien).

X : C'est pas une question d'importance, c'est une question d'équilibre...

Sam : Tout ce qui m'entoure, je le retrouve dans la musique. Y'a une complémentarité entre tout ce qu'il y a dans la vie et la musique en fait partie. La musique, c'est important....comme le reste !

 

The Backseat, un message à passer ?

X : Garçon ! Une bière !

SeB : Venez nous voir en concert !

Sam : Arrêtez d'écouter la radio !

 

Quel type de réaction cherchez-vous à provoquer chez l’auditeur ?

X : Une réaction anarcho-psychotique.

SeB : Ouais, la même !

Sam : L'envie de créer...

 

Etes-vous sensibles aux critiques à votre encontre ?

Sam : Bien sûr, Y'a plein de gens qui te disent "j'aime beaucoup ce que vous faites", mais toi, dans le fond, tu sais que ce que tu fais n'est pas parfait. C'est important d'écouter pour faire mieux à chaque fois.

SeB : Ouais, ça nous aide à avancer, à pas refaire les mêmes erreurs.

X : La majorité des gens qui t'apportent des critiques se sont un minimum intéressés à ce que tu fais. c'est important de comprendre ce qu'ils attendent et les aider à mieux comprendre notre musique.

 

Vous avez quoi dans vos poches, là ?

X : Des trous !

Sam : Un médiator et 33,86 Euros...

SeB : Un mouchoir vert à l'eucalyptus.

 

Où serez-vous dans 2 ans ?

Sam : Au cinéma !

X : En tournée...

SeB : J'ai déjà du mal à savoir ce que je vais faire le Week-end prochain !

 

Comment ça se passe une 3e mi-temps avec vous ?

SeB : Sex...

Sam :... drugs...

X : ... and Rock n'Roll

 

Qu’est-ce qui fait la spécificité de votre formation ?

On offre de la bière à certains concerts !

 

Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?

SeB : Le réveil.

Sam : Rien ou alors quand je vois la couleur du matin, c'est pour aller me coucher !

X: Mon fils...

 

Que sont devenus vos rêves d’enfant ?

Sam : Je suis dedans quand je monte sur scène.

X : J'en ai encore tous les jours. J'ai 14 ans quand je monte sur scène.

SeB : Je les ai perdus dans un rayon de supermarché.

 

Pensez-vous que tout le monde puisse être artiste ?

X : Oui, on a tous un don. Faut juste permettre au gens de se libérer, de se découvrir, de trouver leur voie.

SeB : Y'a une sacrée paire de brêles qui savent pas quoi faire de leur dix doigts.

X : T'as raison, mais être artiste, ça veut pas dire être doué...

Sam : Bah oui, regarde les Naast par exemple !

 

Que défendez-vous ?

X : La libre expression et la bière gratuite aux concerts !

Sam : Le Rock n'Roll dans un pays où le rap et la variétoche sont rois. Et quand je parle de Rock n'Roll, je parle pas des produits fabriqués par les maisons de disque ou par les soixante-huitards de chez Rock n'Folk.

 

Qu’êtes-vous capable de refuser ?

Sam : Un regard de Pascal Nègre.

X : Une promo à la "Star'Ac".

SeB : Faire la première partie des Naast.

 

A quoi vous sert l’art ?

A rien. C'est à ça que sert l'art en général.

 

Questions stupide : préfèreriez-vous que les jeunes femmes du premier rang pleurent ou s’évanouissent en vous voyant ?

SeB : Qu'elles pleurent !

Sam : C'est vrai, une jeune femme évanouie, t'en fais rien !

X : On en trouverait bien un pour les réveiller en backstage !

 

Quel est votre unique conseil à un artiste qui débute ?

SeB : Mets-toi au boulot !

X : Sois libre !

Sam : Le Rock, c'est tout à fond !

 

Que peut-on vous souhaiter pour l’avenir ?

Faire des dates, faire des disques et faire ce qu'on veut.

 

www.myspace.com/backseatfr

© - E-zic.com v3 : 2000-2017 - © Tous droits réservés - Reproduction Interdite - Hébergement OVH