Voici les chroniques de cds que vous nous avez envoyé et que l'on a aimé.
Si jamais vous souhaitez apparaître dans cette rubrique, direction la page contact...
 
Date : décembre 2007 Watcha : Falling by the way side
- Bogeyman
- Bastard being
- Rock’n’roll kids
- The way side
- One for the money
- Inside
- Nothing daunted
- Sam-la voie des ténèbres
- Sam 5
- Watch yourself
- Blue

Votre avis nous intérésse.
(0 actuellement)

Je crois avoir été l’un des seuls à défendre Phénix. Pas par stupide aveuglement mais par réelle conviction. Autant le titre « Un jour » était il est vrai une erreur, qui n’en fait pas, autant le déluge de critiques qui s’est abattu sur le groupe m’a semblé complètement disproportionné, comme si un seul titre avait stigmatisé à lui seul la qualité, ou pour beaucoup la non-qualité, d’un album en son entier. Il n’empêche que le groupe s’en est retrouvé tout simplement blessé par tant de mauvaises langues. Alors que Watcha ne s’est pas fondamentalement métamorphosé avec un album certes un peu plus lisse, mais pourtant évoluant bel et bien dans la veine Watcha.


Quoi qu’il en soit, la parenthèse Phénix étant fermée, Watcha était attendu au tournant et annonçait déjà bien avant la sortie de Falling by the way side un retour aux sources ou du moins un album qui n’était prévu que comme le pur produit de l’imagination de ses membres et de personne d’autre, autrement dit sans l’assistanat d’une quelconque maison de disque tournée vers d’autres objectifs.


Falling by the way side démarre en fanfare par le titre “Bogeyman”. Aussitôt l’amorce est tonitruante ! Lourdeur excessive des riffs, groove abondant, double pédale, même le chant de Butcho aborde des dimensions plus extrêmes, n’hésitant plus à pousser la voix rauque jusqu’à taquiner le death-métal. Tous les ingrédients semblent décuplés, démultipliés, surboostés pour obtenir une recette d’une puissance faramineuse et de loin l’album le plus métal de toute la discographie Watcha ! Le groupe expérimente par ailleurs de nouvelles tendances comme sur le titre « Sam-la voie des ténèbres », reprenant le fameux thème de toujours en version chuchotée atmosphérique du meilleur effet introduisant de fort belle manière le monumental « Sam 5 ». Mais autant l’album peut paraître d'une certaine brutalité à son prime abord, autant il respire le positivisme de part le côté décalé que le groupe a toujours su employer, et qu’une fois de plus il réussit à exprimer malgré une humeur beaucoup plus offensive.


Le réveil de la bête blessée est démentiel ! Watcha fallait pas les chercher ! Résultat de la provocation, nous voilà peut-être en possession d’un des meilleurs albums métal de ces dernières années en France. Le groupe ne nous aura jamais paru aussi performant qu’en proie au doute. A méditer…


JB
voir leur page
 
 
© - E-zic.com v3 : 2000-2018 - © Tous droits réservés - Reproduction Interdite - Hébergement OVH