Voici les chroniques de cds que vous nous avez envoyé et que l'on a aimé.
Si jamais vous souhaitez apparaître dans cette rubrique, direction la page contact...
 
Date : Boog-ïa : Poohland
- Enter
- Kill(h)er
- K²
- Nice
- All
- Exit

Votre avis nous intérésse.
(4 actuellement)

Allons-y cash! J'ai été très déçu par ce mini de BOOG-ÏA.

Pourtant, tout commence bien avec ces enfants qui réclament l'apparition du gros nounours pourri-malsain qu'est le personnage imaginaire BOOG-ÏA.

A vrai dire, pour qui a déjà vu le groupe en concert, on comprend l'enthousiasme des gamins, alors on s'y met aussi "BOOG-ÏA! BOOG-ÏA!" Et puis les voilà, et puis on en est pas sûr.

Est-ce bien le même groupe qui a explosé tant de fois le club Dunois (et bien d'autres salles)?

A vrai dire, on ne reconnait pas grand chose:

le chant explosif d'Emo s'est transformé en râle asthmatique, les guitares sont perdues loin, très loin et les compos, soutenues uniquement par la section rythmique semblent du coup bien pauvres malgré le talent de BIg Pooh et de ses congénères.

On retiendra donc, hélas, une prod' qui dessert les efforts des parisiens avec pourtant, derrière les manettes, un Spirou(ex-Gogol 1er, ex-Molodoï)qu'on aura connu largement plus inspiré.

Faux-pas, donc, pour ce groupe qu'on aime beaucoup ici, à e-zic, et qu'on vous recommande très chaudement sur scène, où l'ourson malingre devient un grizzly pervers et enragé.

M.H
voir leur page
 
 
Date : Moonstone : Moonstone
- For Blood is Life
- Love Song For A Liar
- Sword in The Stone
- Blood From my Blade
- Celtic Pride
- Time to Fly
- Moonstone (intro)
- Moonstone
- Down To Hell
- Give us Power

Votre avis nous intérésse.
(2 actuellement)

Dire ce que je pense de Moonstone ne va pas être facile du fait que je n'ai jamais trop écouté leur style de musique. Je vais donc essayer d'être le plus objectif possible.
A la première écoute du cd intitulé "Moonstone", on ne peut s'empêcher de les enfermer dans leurs influences qui vont de Iron Maiden en passant par Helloween, Kiss, Accept, Metallica et bien d'autres encore. Mais il suffit d'une deuxième écoute plus approfondie pour voir que Moonstone va plus loin et arrive à se créer sa propre identité.
Leurs compositions sont soutenues par de longs solos, et des paroles empruntées à la littérature du XIXème siècle. De plus la production est très bonne.
Je conseille donc vivement aux personnes qui aiment ce style de Métal que l'on peut qualifier de heavy mélodique de vite jeter un œil sur ce cd qui en vaut le détour.

Xavier
voir leur page
 
 
Date : Puzzle Of Skin : Exit
- M.S.
- Dead Room
- Under The Cover

Votre avis nous intérésse.
(0 actuellement)

De cette démo de Puzzle of Skin on retiendra surtout un énorme potentiel.
En effet, à l'écoute du disque, on est tiraillé entre une impression de fouillis considérable et une réelle appréciation des capacités de chacun. Le chant, oscillant entre voix chaude à la Eddie Vedder et hurlements est parfaitement maîtrisé, les musiciens semblent tous doués et visiblement, apprécient la complexité (et TOOL, accessoirement).
Alors, qué pasà?
Les P.O.S. ont-ils pêché par trop d'ambition? Oui, certainement.
Il est certain que toutes les compos auraient gagné à être simplifiées, épurées, vidées des myriades de petits éléments parasitaires qui viennent perturber l'audition des morceaux.
Les P.O.S ont-ils manqué de moyens?
Là aussi, on sent que le mixage n'est pas à la hauteur, et que les différents instruments se gênent plus qu'ils ne se lient, de même on aurait sans doute aimé voir intervenir un arrangeur qui aurait unifié l'ensemble et corrigé quelques plans douteux.
Cependant, malgré tous ces défauts, Puzzle of Skin semble promis à un grand avenir tant on sent le bouillonnement créatif qui émerge de cette formation.
Alors, donnons-leur un an pour régler ces petits problèmes. On les attendra avec quatre étoiles. (ah bon, y'a pas d'étoiles sur e-zic?).

M.H
voir leur page
 
 
Date : Masnada : Mas 001
- Mas 001
- L'envers
- Piquer la poupée
- Ganja Waya
- Ego Trip
- E(e)
- Au delà des mots
- Ce n'est pas le monde
- Why
- Dernières volontés

Votre avis nous intérésse.
(10 actuellement)

Voici le premier album de Masnada.
Salué par la critique, ce dernier a occasionné des ventes qui doivent certainement rassurer les Mas' sur leur avenir.
"Les Mas'". Bien qu'innocent, ce diminutif n'est cependant pas fortuit. En effet, parmi les influences indubitables de Masnada on retrouve Mass Hystreria, forcément.
Pourtant, si les similitudes entre les deux formations, flagrante sur la démo du groupe (chroniquée sur ce site), est toujours là sur certains titres profondément orientés dance et éclate (Mas 001, par exemple), les p'tits gars prennent leurs distances sur le reste de l'album et versent dans une brutalité puissante et incisive.
Les textes, en français, sont portés par un chant tour à tour brutal, jumpant, mélodique ou rappé et nous parviennent en un redoutable matraquage renforcé par des riffs lourds de chez lourds, très rythmiques et des interventions électroniques bien azymutées.
Mentionnons aussi l'intervention de Reuno de Lofo sur le titre "Ce n'est pas le Monde" qui vient cautionner en grand frère (pas plus assagi pour autant) les débordements sonores du groupe.
Enfin, si on peut reprocher à Mas 001 un côté quelque peu répétitif, des sons électroniques qui sentent bon le bricolage ainsi que l'impression qu'on a de se faire engueuler pour qu'on soit plus "po-si-tifs :)) :)) !", on ne peut que saluer le professionnalisme de l'oeuvre ainsi que toute l'énergie déployée ici.

M.H
voir leur page
 
 
Date : Enhancer : Et le monde sera Meilleur
- Intro
- Trace
- Foutage de Gueule
- On The Road Again
- Internul 1
- TN
- Bad Trip
- EDA
- Nefast
- Kids
- Sporte toi Bien
- Internul 2
- Hardcore version Dancefloor
- VOST
- Sex, Skunk, skate, Squat
- Internul 3
- Glock II
- Et le monde sera meilleur

Votre avis nous intérésse.
(33 actuellement)

S’il y a des albums d’artistes français qui se font attendre, Enhancer se pose là ! Et pour un premier album, c’est chose rare.
Les sept parisiens (d’Andrésy pour être précis ) ont, après avoir écumé les salles de France et de Navarre pendant quelques années avec leur potes de Nowhere –Pleymo, Aqme, Wünjo et Noisy Fate- réussis à se forger une réputation scénique irréprochable. Et c’est sans nul doute ces prestations scéniques (3 chanteurs agités) qui ont conquis leur public, tellement Enhancer est une claque sur scène, mettant tout le monde d’accord. Déjà détenteur de deux Maxis-Cd, le groupe n’avait jamais réussi à rendre en studio l’énergie qui se dégage de leurs concerts.
Mais l’écoute de "Et Le Monde Sera Meilleur" nous oblige à revoir nos opinions. Les premières mesures du disque nous plongent dans l’univers suintant que propose le groupe Live, avec son intro ravageuse. La sauce monte, des morceaux variés, efficaces, sérieux ou parodiques la plupart du temps sans prétention, nous obligent à taper du pied et à balancer les bras, au flow impeccable de Bill, Tony et David.
Très Hardcore dans l’esprit, les incursions vers le Hip-Hop ("Foutage de Gueule", "Kids") sont bien maîtrisées et le groupe est en terrain conquis.
Desservis par des samples magistraux et un son propre et puissant, c’est en pleine gueule qu’on se prend les Bombes "Contrôle Pas" ou "Glock II", où l’incitation au Jump et à la Débordance est flagrante.
L’ensemble de l’album, malgré des couleurs très différentes est très cohérent, et respire le bon esprit.
Enhancer frappe très fort, et risque de bousculer la scène française de fort belle façon.Enhancer dans l’secteur !!!

Olivier Granger
voir leur page
 
 
<< 1 2 3 4 5 ... 71 72 73 74 75 76 >>
 
© - E-zic.com v3 : 2000-2017 - © Tous droits réservés - Reproduction Interdite - Hébergement OVH